Libya: News and Views      LibyaNet.Com      Libyan music       Libya: Our Home
Friday, 5 September, 2003

Une Letter Pour La ONU, Les Families De Victimes, Et Les ODHs

Son Excellence Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies,
Messieurs les Hauts fonctionnaires de l’organisation des Nations Unies,
Son Excellence Najet Hajjaji Présidente de la Commission des droits de l’homme,
Mesdames, Messieurs les relatifes et Les amies de l'attentat de Lockerbie et d' UTA
Mesdames, Messieurs travaillant à Amnesty International et dans les autres organisations de défense des droits de l’homme,

Nous, la ligue libyenne de droits de l'homme - branche d'Allemagne, la ligue libyenne de droits de l'homme - branche de l'Holland, l'organisation libyenne de droits de l'homme - de la Suisse, les manifestateurs libyens devant l'ambassade de regime de Ghaddafi - Holand, les manifestateurs libyens devant le siège des Nations Unies à Genève , rassemblés aujourd’hui, 1er septembre 2003, à l’occasion de la résolution de l’affaire Lockerbie et l’avènement du 34ème anniversaire du coup d’état militaire qui a apporté au pouvoir le régime actuel en Libye le 1er septembre 1969, avons l’honneur de vous présenter cette appel. Nous espérons ainsi que la cause du peuple libyen, qui revendique depuis de trois décennies de souffrance ses droits fondamentaux notamment les libertés d’opinion et d’expression, la démocratie et le respect des droits de l’homme, suscite votre intérêt et vous porte à donner une suite favorable à notre requête.

Votre Excellence,

Au moment où nous réaffirmons notre indignation et notre condamnation aux crimes horrible de Lockerbie et d'UTA, et notre compatissance avec les victimes de ces actes indescriptible dont le régime de Kadhafi a assumé son entière responsabilité, nous tenons à vous apporter les précisions suivantes :

1- Notre peuple est totalement innocent de ces crimes terrifiants et n’assume aucune charge découlant de ces affaires. Il n’assume aucune responsabilité juridique, historique, morale ou matérielle y compris la question de la réparation très coûteuse des dommages subis par les familles des victimes des attentats.

2- Le peuple libyen est lui même victime de nombreuses crimes perpétrés par Kadhafi et ses différents comités (populaires, révolutionnaires, etc..). Durant plus de trois décennies, l’arrestation des citoyens libyens, la torture, les assassinats et les décès de plusieurs détenus politiques dans les prisons sont devenues une pratique quotidienne. Des exécutions sommaires ont été organisées en plein public dans un cadre festif et transmises directement sur la chaîne nationale de télévision pour effrayer les Libyens. Nous citons également les massacres collectifs des prisonniers d’opinion en particulier celui de la prison d’Abou Slim en juillet 1996. Le crash de l’avion civil libyen, vol n° 1103, du 22 décembre 1992 qui s’est produit dans des conditions mystérieuses a fait 150 victimes libyennes. Il existait beaucoup de similitude entre ce crash et celui de Lockerbie ce qui a poussé plusieurs observateurs à soupçonner sérieusement le Colonel Kadhafi qui a reconnu jusqu'à présent sa responsabilité sur trois des plus désastreuses crimes dans l’histoire de l’humanité en l’occurrence les affaires de Lockerbie, de UTA et du discothèque de Labile en Allemagne.

3- Un tel régime avec de tels comportements envers l’humanité en général et son peuple en particulier, qui vit sous un pouvoir répressif et souffre de l’absence totale des libertés fondamentales, de la démocratie et du respect des droits de l’homme, a perdu toute légitimité. Et au lieu d’être réhabilité comme certains sont en train de le faire, ce régime mérite plutôt de passer devant une justice équitable pour répondre à des crimes inqualifiables.

4- Nous appelons la communauté internationale dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies et du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme d’entreprendre les démarches adéquates afin de permettre l’ouverture d’une enquête internationale dans l’affaire du prison d’Abou Slim et le drame de l’avion libyen précité ainsi que sur les violations répétées des droits de l’homme.

5- Au moment où nous refusons toute intervention militaire sous n’importe quel prétexte dans notre pays la Libye, nous appelons toutes les organisations internationales notamment les Nations Unies de faire pression sur le régime du Colonel Kadhafi et d’apporter un soutien moral, diplomatique et politique aux forces nationales opposées au pouvoir afin de libérer la Libye des méfaits d’un régime qui n’a aucun respect des valeurs humaines.

En fin nous, les organisations libyennes de la droits de l'homme, les manifestateurs libyens devant l'ambassade de regime de Ghaddafi - Holand, les manifestateurs libyens devant le siège des Nations Unies à Genève, souhaitons que l’Organisation des Nations Unies réussira à mettre en œuvre ses objectifs afin de permettre au monde de vivre en paix, en sécurité et dans le respect totale de la dignité humaine partout dans le monde et en particulier dans notre cher pays la Libye.

En vous remerciant de votre collaboration et de l’intérêt que vous portez à notre message, nous vous prions de recevoir l’expression de nos hautes considérations.

La ligue libyenne de droits de l'homme - branche d'Allemagne,
La ligue libyenne de droits de l'homme - branche de l'Holland,
L'organisation libyenne de droits de l'homme - de la Suisse,
Les manifestateurs libyens devant l'ambassade de regime de Ghaddafi - Holand,
Les manifestateurs libyens devant le siège des Nations Unies à Genève

Genève, le 1er Septembre 2003


Libya: News and Views      LibyaNet.Com      Libyan music       Libya: Our Home