Libya: News and Views      LibyaNet.Com      Libyan music       Libya: Our Home
لجنة التضامن مع سجناء الرأي في ليبيا
Libya Prisoners Of Conscience Solidarity Committee ( LPCSC )

Tuesday, 4 December, 2007


Tel.: 0049 (0) 163 902 78 19

Pétition pour la libération des prisonniers politiques en Libye

Parce qu’ils ont lancé un appel sur Internet pour participer à une manifestation sur la place publique contre le manque des libertés fondamentales de la personne humaines, contre l’internement administratif en dehors de tout cadre légal, l’oppressions systématique des opposants politiques et la corruption dans leur pays, quatorze défenseurs des droits de l’homme ont été arrêtés le 16 février 2007 à Tripolis en Libye. Leur procès a commencé au mois de novembre 2007 devant le tribunal de la sécurité de l’état qui est connu pour ses jugements arbitraires (les peines à la de détention perpétuelle, la peine de mort). Les conditions de détention et les procédures judiciaires ne sont pas ceux d’un état de droit : Les prisonniers sont enfermés dans des cellules souterraines et sombres: deux prisonniers dans une cellule de 2 m x 1,50 m. où ils subissent torture et sévices. La délégation d’avocats est corrompue : Les détenus n’ont aucune confiance aux avocats (en tant que fonctionnaires de l’état) qui leurs étaient attribués. Par ailleurs ils n’ont aucune possibilité de communiquer avec leurs représentants sauf pendant les débats.
Dès le début du mois de novembre les détenus ont entamé une grève de la faim pour une durée indéterminée. Ils exigent leur libération immédiate. Ils ne bénéficient d’aucune assistance médicale. Les autorités tentent de casser leur grève de la faim par tous les moyens.
Les noms des détenus du 16 février 2007 sont :

1. Dr. Idris Boufayed, Médicin
2. Gamal Al-Haji, Ecrivain
2. Farid Al Zwai, Ecrivain
3. Ala Al Dresi
4. Al Hadi Saleh Hmed, Avocat
5. Farag Saleh Hmed
6. Adel Saleh Hmed
8. Ali Saleh Hmed
9. Al Sadeq Saleh Hmed
10. Bashir Qasem Al Harez
11. Ahmed Yousef Al Abedi
12. Al Sadeq Gashout
13. Gumaa Boufayed
14. Abdul Rahman Al Getewi

Il est à craindre que les deux derniers ; Gumaa Boufayed et Abdul Rahman Al Getewi, ne soient déjà morts sous la torture. Ils n'ont jamais été présentés jusqu'à présent devant un tribunal.
Les Activistes de droits de l’homme qui ont été arrêtés en février ne sont pas les seuls prisonniers politiques en Libye. On estime que leur nombre est de l’ordre d’environ 450 personnes, la plupart étant emprisonné depuis des années sans être convoqué par la justice: Fathi al Jahmi, un défenseur très connu des droits de l’homme, est emprisonné depuis 2004 sans procès. Dr. Mohamed Hassan Bousedra avait été condamné à 10 ans de détention est toujours détenu entre-temps depuis 20 ans sans savoir s’il est toujours en vie.

Nous exigeons:
1. Libération immédiate de tous les prisonniers politiques en Libye
2. Obtenir des éclaircissements sur le sort des prisonniers portées et disparues ( habeas corpus)
3. Abandon de toutes les procédures judiciaires contre les personnes emprisonnées le 16 février 2007 et leur libération immédiate
4. Rétablir et protéger les droits fondamentaux de la personne humaine en Libye, le droit de réunion, le droit d’association, le droit de grève, la constitution de partis politiques, le droit à une presse libre et plurielle.

Nom, Prénom
Adresse
Profession
Signature
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....
....

Retournez à Comitée jusqu’à 31 Janvier 2008 s.v.p.!


Libya: News and Views      LibyaNet.Com      Libyan music       Libya: Our Home